LES PETITS CERCUEILS

"Les petits cercueils" de Mara Tranlong d'après le roman de Louis-Ferdinand Céline "D'un château l'autre" paru en 1957 et "Nord" paru en 1960 aux éditions Gallimard.
Scène 1 à 5 - "D'un château l'autre". La crise de paludScène 2 - "D'un château l'autre" - MontmartreScène 3 - "D'un château l'autre" - SigmaringenScène 4 - "D'un château l'autre" - La belle Trébizonde Aïcha Von Raumnitz et ses dogs"D'un château l'autre" - Alphonse de Château Briant pète un câble chez Abetz"D'un château l'autre" - Le Docteur Destouches fait une piqure sur les anciennes ecchymoses de Von Raumnitz"D'un château l'autre" - Hilda Von Raumnitz et ses copines chantent à la gare avec les Tourlourous"D'un château l'autre" - Deux artistes de Dresde s'exhibent dans la foule"D'un château l'autre" - La roulante bien garnie de la gare"D'un château l'autre" - "Lili Marlène" chanté en cœur dans toutes les langues"D'un château l'autre" - Le déserteur Papillon et Clotilde"D'un château l'autre" - L'aigle des Hohenzollern surveille Bébert"D'un château l'autre" - Corpechot surveille le Danube avec sa longue vue"D'un château l'autre" - Le Docteur Destouches, Lili et Bébert dans la musette fuient la rue Girardon"D'un château l'autre" - Les Delaunys et leur violon dorment dans la conque de Neptune"D'un château l'autre" - Lili fait ses exercices dans la salle de musique"D'un château l'autre" - Les Delaunys en guenilles au ramassage des brindilles"D'un château l'autre" - Le cercueil de Bichelonne. L'orphéon allemand joue la MarseillaiseScène 5 - "D'un château l'autre" - La délégation des Ministres à l'enterrement de Bichelonne"Nord" - Hurlement ! Insultes, Mademoiselle de Chamarande fuie la piscine, son maillot de bain en loque Scène 6 - "Nord". L'Enclos des Roses"Nord" - Les mâles de la piscine ont les nerfs à bout. Ils lui arrachent son peignoir rouge et jaune"Nord" - Les veuves de guerre en cure à la pâtisserieScène 7 - "Nord" - Berlin en ruines"Nord" - La visite de La Vigue"Nord" - Le Docteur Destouches, Lili et Bébert au centre"D'un château l'autre" - Le Docteur Destouches dans la prison des condamnés à mort au Danemark"D'un château l'autre" - La maman du Docteur morte sur un banc"D'un château l'autre" - Bébert caché dans un plis surveille Lili

Présentation des saynètes de “Les Petits Cercueils” glanées dans les romans “D’un château l’autre” et “Nord” de Louis-Ferdinand Céline.

Elles enserrent le personnage principal. “Céline m’a toujours fait penser à un loup… Harcelé, pourchassé durant toute sa vie, je l’ai représenté ainsi”, évoque Mara Tranlong.

Murmures, cancans, lettres anonymes, petits cercueils… émeute à Montmartre rue Girardon sous les ailes du Moulin de la Galette !! C’est la fête des corbeaux. Le Docteur Destouches, sa femme Lili, Bébert dans la musette fuient vers Baden-Baden. Sigmaringen, tous les styles, toutes les époques et la R.A.F au dessus. 14 siècles de Hohenzollern tous aussi féroces les uns que les autres (la galerie des portraits en atteste). Cruels, sournois, cupides, experts en chausse-trappes et couloirs à bascules. Lili et Bébert détournaient tous les pièges et se promenaient des oubliettes aux tourelles sans se perdre. Le Maréchal Pétain pratiquait une promenade digestive en compagnie de ses ministres, lui en tête, les autres à distance respectable.

L’aigle des Hohenzollern n’aime ni Lili, ni Bébert qu’il ne quitte pas des yeux. La belle Trébizonde Aïcha Raumnitz est très inquiète pour sa fille Hilda. Celle-ci part à la gare avec ses copines, aux salles d’attente, à la buvette, à la roulante et aime chanter Lili Marlène avec les Tourlourous. Les fesses mâchées de Raumnitz. Château Briand et

POURQUOI S’OFFRIR OU OFFRIR UN TIRAGE ?

Au delà du coup de cœur, de l’investissement financier et du travail de l’artiste, acquérir un tirage de Mara Tranlong, de sa collection “Mon hommage à Céline”, ouvre les portes de l’univers de Louis-Ferdinand Céline, le romancier le plus polémiste du 20ème siècle, à la fois adulé et maudit jusqu’à sa mort… Une façon de lui rendre aussi hommage et découvrir simultanément deux œuvres atypiques.

“Céline m’a toujours fait penser à un loup… Harcelé, pourchassé durant toute sa vie… Je l’ai représenté ainsi…”

Mara TRANLONG

Heure d’ouverture : 11H00 – 17H00
Adresse : Saint-Germais-des-Prés – Paris
Téléphone : + 33.7.82.28.85.28

Préférences de confidentialité

Lorsque vous visitez notre site Web, celui-ci peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il est à noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir une incidence sur votre expérience du site et des services que nous pouvons offrir.

Click to enable/disable Google Analytics tracking code.
Click to enable/disable Google Fonts.
Click to enable/disable Google Maps.
Click to enable/disable video embeds.
Notre site Web utilise des cookies, principalement des services de tiers. Définissez vos préférences de confidentialité et / ou acceptez notre utilisation des cookies.